Le marché français de la pub digitale atteint 4 876 M€ de chiffre d’affaires


2 min lu
20 Feb

Pour la 10e année consécutive, le SRI et l’UDECAM ont dévoilé les résultats de l’Observatoire de l’e-pub. Cette étude donne un éclairage sur le marché publicitaire digital et son écosystème, en analysant l’évolution de son chiffre d’affaires net par leviers, par formats, par modes d’achat et par devices.

 

      Depuis 2008, le marché n’a cessé de croître et d’évoluer, au rythme soutenu de la digitalisation des médias, des audiences, des organisations et des annonceurs. En 2018, la publicité digitale retrouve une vigueur jamais observée depuis 2009 Avec une croissance de 17% par rapport à 2017, le marché de la publicité digitale compte pour 4 876 M€ en 2018. En 10 ans, le marché a été multiplié par 2.5. Sur l’ensemble de l’année, le Search a progressé de 11%, il représente 45% du marché global et un CA net de 2 275 M€. 

  

 Le Display global connaît une croissance de 30% (1 974 M€), il représente 40% du digital mais son évolution est très contrastée. Les autres leviers  sont quant à eux en croissance de + 6%, ils représentent 15% du marché global, et leur CA net s’élève à 735 M€. Les médias dits "historiques' représentent 16% du Display global et 36% du Display hors Social. 

  

  Le marché français de la pub digitale atteint 4 876 M€ de chiffre d’affaires  

  


Le Social impacte fortement tous les leviers du Display

 

     

 

 En 2018, le Display global représente un CA de 1974M€, en croissance de 30%. Comptant pour 55%, les Réseaux Sociaux, qui croissent de 63%, impactent fortement les tendances des différents leviers du Display global. La vidéo (Instream et Outstream), dont l’explosion avait déjà marqué l’édition 2010 de l’Observatoire, représente, en 2018, 43% du Display global (847 M€) avec une croissance de 47%. Sous l’effet du Social, l’Outstream confirme sa croissance très dynamique (+ 76%) et compte pour 61% du Display Video global. Par ailleurs, le Mobile est aussi passé 1er écran de consommation vidéo (55%). 

  

 Le Programmatique, entendu ici dans sa définition la plus large6, représente désormais 67% du Display global (1 315M€) avec une croissance de 46%, notamment du fait des Réseaux sociaux, dont la commercialisation est nativement programmatique. Dès 2011, l’arrivée des plateformes de trading media qui automatisent la commercialisation des espaces » avait été identifiée comme un enjeu majeur pour le marché. Le mobile toujours en croissance (+ 58%), représente 55% du Display global (1 114M€). Le Social, mobile par nature, prend plus de 80% du Display Mobile global. Les investissements publicitaires Mobile totaux représentent 58% du Marché Search et Display et s’alignent enfin sur les usages puisque 50% du temps passé sur internet se fait sur mobile. 

  

Le Display Hors Social croît de manière plus contrastée

 

 En 2018, le Display hors Social (45% du Display global) représente un CA de 886 M€, en croissance de 5%. Pour le Display hors Social, on observe que kes formats Vidéo et Natif restent les leviers les plus marquants du Display hors Social. La Vidéo représente 44 % du display hors social à + 13% (387 M€), le Natif8 est en croissance de 27%, il représente 8% (68 M€), les Opérations Spéciales (158 M€) sont à +13% et comptent pour 18%, l’Audio, encore naissant (11M€) croît de 30%. Enfin, le Classique affiche une baisse de -13%, mais compte encore pour 30% (262 M€). Le transfert vers le Programmatique continue et atteint près de la moitié (46%) du Display hors
 Social (336M€). Sa croissance de 26% permet au Display hors Social de garder une tendance positive. Le programmatique hors Social croît tant sur les formats classiques (+10%) que vidéo (+48%).. Le Mobile participe pour près de 60% de la croissance du Display hors Social. Il est en croissance de 14% (193M€) et représente 22% du Display hors Social. 


Source :

Rédigé le 07/02/2019

Brulhatour